.

2008___Avril_002

Vive les Bigotphoneux !!!

Véritable patrimoine de notre ville et pendant longtemps un des piliers indiscutable des fêtes de châteauneuf, ces fanfares, n'ayant plus courts aujourd'hui, restent cependant fortement ancrées dans l'imagerie populaire.

Inspirés des charivaris de la campagne, le bigotphone (du nom de son inventeur : Mr Bigot) est un mirliton (Kazoo) dissimulé à l'intérieur d'instrument fantaisiste (version personnelle des cors, tubas et autres hélicons). De fabrication artisanale (bois, cartons, matériaux de récupérations), il ne requiert pas de savoir jouer de la musique. Cependant, des répétitions régulières sont organisées afin de s'approprier un répertoire cohérent pour des sorties publiques.

Accompagnée d'une grosse caisse et d'un saxophone ces tribus burlesques rivalisent par le bruit et l'extravagance.

Suite à différentes recherches dans les archives locales et par la présence dans la fanfare d'anciens bigotphoneux, il nous est apparu que l'expression essentielle de la fanfare en sera le défilé...

« défiler, c'est exister ».

Au travers de ces fêtes, le groupe social ouvrier témoigne de sa valeur en avançant vers un but commun dans la fête et dans la vie...

100_2210